Leurs témoignages

 

HOMMAGE

C'est mardi 26 février 2013 au matin que Marie-Claire Alain nous a dit adieu. Cette petite femme est une grande dame. La grande dame de l'orgue. Nous avions la chance de l'avoir à côté de nous au Pecq. Elle fut la première à s'enthousiasmer quand nous sommes allés, le président Louis Rosset et moi-même, lui soumettre notre idée totalement déraisonnable de pourvoir l'église Saint-Thibaut d'un orgue neuf. Elle en devint la marraine avec Susan Landale.

Merci, Marie-Claire Alain, d'avoir fait rayonner la musique et vivre les orgues. Merci d'avoir porté notre projet jusqu'aux fonds baptismaux. Merci de votre amitié. J'entends votre petite voix dans le concert céleste. Et j'écoute…